L’encadrement des loyers reconduit, Bruxelles bat Londres

Le rendement d’une location serait deux fois plus rentable à Bruxelles qu’à Londres.

Deux informations ont attiré récemment l’attention de Le Bon Locataire. D’abord ce sont les Editions Francis Lefebvre (EFL) qui informent de la reconduction pour un an de l’encadrement par décret des loyers d’habitation en application de l’article 18 de la loi du 6 juillet 1989.

Visant à limiter la hausse des loyers des locations vides ou meublées pour usage de résidence principale en cas de renouvellement du bail ou de changement de locataire, EFL rappelle que s’y ajoute à Paris et à Lille le plafonnement des loyers prévu par la loi Alur.

Ensuite c’est le quotidien belge La Libre qui, à partir du rapport Property Index publié par Deloitte, note avec pertinence que le rendement d’une location est deux fois plus élevé à Bruxelles qu’à Londres.

Quand bien même « le risque d’une correction de prix prononcée reste limité, » la croissance des prix de l’immobilier belge – qui ont plus que doublé en valeur nominale depuis 2002 – a fortement ralenti depuis 2011. Une donnée à contraster puisque le rendement d’une ville comme Bruxelles serait de 4,2% contre seulement 2% à Londres et 2,8% à Paris.

Pour afficher votre bannière, cliquez ici