Je cherche un logement, comment convaincre le bailleur ? (7/8)

Gardez toujours à l’esprit qu’un bailleur peut en cacher un autre.

Vous avez pris votre décision

Si vous souhaitez signer directement le bail, lisez attentivement ce dernier et assurez-vous qu’il comporte bien toutes les informations requises par loi. Produisez copie des pièces justificatives que vous aurez apportées avec vous et communiquez-les au bailleur.

Si le bailleur souhaite étudier plus longuement votre candidature, fournissez-lui copie des documents demandés – jamais les originaux – seulement et seulement si vous souhaitez louer le logement qu’il propose. En effet, est-il avisé de ne pas propager copie de vos données personnelles et nominatives. Demandez-lui sous quel délai il pense prendre sa décision mais gardez-vous de lui mettre la pression. N’oubliez pas qu’au final, c’est lui qui décide et pas vous. Cependant, pouvez-vous lui exprimer à nouveau tout votre intérêt et que plus vite ce sera conclu, mieux ce sera pour tous les deux.

Dès le lendemain soit après 24 heures de délai et si le bailleur n’a pas repris contact avec vous, prenez l’initiative de le contacter afin de connaître sa décision. Si au bout de trois jours, votre bailleur potentiel ne s’est pas manifesté ou ne répond pas à vos appels, vous pouvez généralement estimer que votre dossier ne l’a pas convaincu. Certes est-ce malpoli mais c’est malheureusement parfois ainsi.

Dans le cas d’un bien sous gestion locative d’un professionnel, ce problème ne se pose généralement pas et vous aurez la plupart du temps votre réponse dans les vingt-quatre heures suivant la production complète des documents demandés.

Si le logement ne correspond pas à vos critères, exprimez-le au bailleur potentiel sans verser dans la critique. Si ce dernier vous semble sérieux et que le courant passe, expliquez-lui plus amplement vos desiderata. Il arrive parfois qu’un bailleur (ou propriétaire) – bien plus encore s’il s’agit d’un professionnel de l’immobilier locatif – puisse disposer ou ait connaissance d’une autre offre de location qui vous conviendrait peut-être plus.

Si votre dossier est bon, on pourrait même vous recontacter après la première visite pour vous inviter à une seconde d’un autre logement. Un échec peut donc se transformer en réussite d’où l’intérêt qualitatif de chaque rencontre avec un bailleur potentiel.

Après la visite <  > En résumé, 8 étapes pour réussir

Pour afficher votre bannière, cliquez ici